Quand nos valeurs prennent vie, le quotidien d'un consultant chez PALO IT

Quand nos valeurs prennent vie, le quotidien d'un consultant chez PALO IT

Mathilde, Francesco et Jérôme sont tous les trois consultants chez PALO IT depuis quelques années. Mathilde est Product Owner et rentre de deux années à Hong Kong, Jérôme est Designer, et Francesco est développeur Full Stack. Tous les trois, ils nous parlent de leur expérience chez PALO IT.

  • Être consultant chez PALO IT, qu’est ce que ça signifie ? 

Mathilde : Pour moi, c’est une expérience géniale car d’abord, le consulting est très stimulant : on passe d’un projet à l’autre et d’une entreprise à l’autre en continu, donc on est dans la découverte de nouveaux univers en permanence. Mais chez PALO IT en particulier, les projets sont plus funs, plus éthiques, plus green qu’ailleurs. C’est aussi une entreprise internationale, ce qui m’a permis de passer quelques temps à Hong Kong, où j’ai vécu une formidable expérience. Par ailleurs, c’est agréable de travailler dans une entreprise proche des gens.

Francesco : Être consultant chez PALO IT, c’est faire partie d’un groupe fortement connecté, une communauté internationale avec des points de vue variés sur nos métiers. C’est un mélange de convivialité et de professionnalisme, avec un regard sur différents sujets. Je rejoins Mathilde sur la priorité accordée par l’entreprise à l’environnement, au développement durable… C’est très prégnant dans nos projets et très valorisant pour nous. 

Jérôme : Je dirais que c’est beaucoup de travail en équipe, de la bonne humeur et de la puissance qui émerge du collectif. Les membres d’une même équipe sont très complémentaires, on avance vite et bien. Et puis, la composante B Corp donne du sens à ce que l’on fait au quotidien. 

  • Quels sont les plus beaux projets sur lesquels vous avez travaillé ? 

Francesco : Je dirais que c’est mon projet actuel pour Oui SNCF où je participe à développer l’application mobile. 

Jérôme : Pour ma part, c’est un projet pour la RATP, très intéressant, technique et stratégique. L’objectif était de fournir aux utilisateurs en situation de mobilité une interface simple et intuitive. 

Mathilde : Mon plus beau projet consistait à la mise en œuvre d’un système de traffic tracking pour une grande marque de luxe française. 

  • Quelles montées en compétences avez-vous acquises depuis que vous avez intégré PALO IT ? 

Jérôme : J’ai amélioré mes compétences sur la partie UX, l’animation d’ateliers, et toute la partie recherche utilisateurs. Les développeurs de PALO IT sont toujours très enclins au partage et à la transmission, donc j’ai également beaucoup appris sur la partie technique. 

Mathilde : Moi aussi, j’ai énormément appris sur la partie UX, qui ne fait pourtant pas complètement partie de mes missions. Lors de mon séjour à Hong Kong, j’ai rencontré un designer qui m’a donné envie de me tourner vers cette discipline. J’utilise encore  les outils du design, pour mieux comprendre les besoins et améliorer les process dans mon propre métier de PO !

Francesco : Personnellement, je suis surtout monté en compétences dans mon quotidien de développeur. Dans ce processus d’apprentissage, l’intelligence collective m’a beaucoup apporté !

  • Quel projet innovant aimeriez-vous mener dans les années à venir ? 

Mathilde : Avec la crise sanitaire actuelle, de nouvelles habitudes sont apparues : on est davantage chez soi, on commande en ligne, on modifie notre mode de vie, et je pense qu’il y a beaucoup de projets innovants à mettre en place de ce côté-là. 

Francesco : Pour ma part, j’aimerais beaucoup chercher des solutions avec un pool de développeurs pour un projet green, ou qui porterait sur l’éducation, la formation. 

Jérôme : Je rejoins Francesco, j’aimerais travailler sur un nouveau framework d’ateliers design à green impact. Des problématiques concernant l’agriculture ou la musique m’intéresseraient aussi beaucoup.

  • Ce n’est pas toujours facile de se renouveler. Quels sont vos petits conseils pour y arriver ? 

Francesco : Pour moi, être innovant c’est le résultat d’un mélange de curiosité et de défi. Quand on est une personne curieuse qui aime le challenge, ça devient naturel de découvrir de nouvelles choses et de les mettre en pratique.

Mathilde : Oui, un consultant innovant c’est quelqu’un de curieux, qui s’intéresse aux autres et qui les écoute. Je dirais que changer de projet régulièrement est aussi important pour se renouveler ; le changement amène l’envie d’innover. 

Jérôme : Faire beaucoup de veille, prendre le temps de regarder ce qui se fait autour de nous et s’en inspirer. Réussir à se renouveler, c’est aussi se remettre en question en permanence, partager, absorber les idées de tout le monde. En fait, il ne faut jamais cesser d’être curieux et ne jamais perdre l’envie d’essayer de nouvelles choses. collageTravailler en équipe vous intéresse ? Rejoignez-nous !

Louise Brignol
Louise Brignol

Related articles

L’indice de réparabilité ouvre la voie à une nouvelle ère pour les designers
3 mins
Tendances
L’indice de réparabilité ouvre la voie à une nouvelle ère pour les designers
Machine learning et éthique : comment rendre l'IA plus transparente et contrôler son influence ?
3 mins
Tendances
Machine learning et éthique : comment rendre l'IA plus transparente et contrôler son influence ?
Deepfakes : quelles opportunités pour le monde de la Tech ?
3 mins
Tendances
Deepfakes : quelles opportunités pour le monde de la Tech ?

Button / CloseCreated with Sketch.