Quelle relation entre le cloud et la croissance ?

Comme tout responsable de développement business, je m’interroge constamment sur les clefs de la croissance dans notre monde en perpétuel changement. J’ai découvert que le Cloud est un puissant contributeur à la croissance. Pour nous en convaincre, je m’appuie sur l’étude menée par Salim Ismail dans son livre “Exponential Organizations”. L’ouvrage présente 10 pratiques amenant à une croissance ultra-rapide. Ces pratiques, utilisées par les grands du monde Internet (Google, BlaBlaCar, Netflix, Airbnb…), s’appuient sur le Cloud. La bonne nouvelle est qu’elles sont également applicables à toute entreprise.

Le livre propose de répartir les 10 pratiques de croissance en deux groupes : celles orientées vers l’audience extérieure (clients, partenaires…), et celles orientées vers l’interne (employés, ressources internes).

Pratiques orientées vers l’externe

Savoir profiter de l’effet de masse engendré par l’accès à Internet amène la croissance rapide. Les entreprises dans ce cas ont une capacité de scalabilité et d’élasticité très importante du SI en contact avec Internet. Par exemple, en sachant créer et animer des communautés ouvertes autour de sa marque, l’entreprise doit accueillir un trafic croissant et rapidement variable. D’autres pratiques telles que l’usage de la data science (Algorithmes) demande de créer des environnements de travail de manière dynamique et de profiter des dernières technologies du domaine sans passer des mois de R&D à les acquérir (usage du PaaS). Le fait d’utiliser les actifs des tiers est sûrement la pratique la plus “nativement cloud” : Le cloud lui-même porte cette idée de bâtir sur les actifs des opérateurs cloud et de variabiliser les coûts d’infrastructure. Pour finir sur cette partie, les fonctions d’engagement des clients et partenaires font appel à des mécanismes transactionnels plus complexes (par exemple des décisions liées au marquage des données de navigation web) et on doit sans arrêt renouveler les services offerts aux clients pour maintenir leur engagement. Le cloud permet le déploiement rapide d’applications variées et évolutives augmentant l’engagement des clients envers la marque.

Pratiques orientées vers l’interne

Il se pose la question de comment les interactions massives avec l’extérieur sont digérées par l’intérieur de l’entreprise. Pour cela, un système interface sait condenser ou router en temps réel les informations venant de l’extérieur. Le cloud et les middlewares de nouvelle génération (par exemple les apporte bases de données non structurées) apportent toute l’élasticité nécessaire à ce type de fonction.
Les décisions de l’entreprises à forte croissance peuvent avoir un impact majeur sur leurs résultats. Avoir un retour rapide et fiable sur les actions est apporté par le développement des tableaux de bord et leur adaptation continuelle. Le cloud, grâce aux offres de data visualisation et la capacité à déployer des applications adaptées en continu, offre cette souplesse.
Les trois dernières pratiques sont présentes dans le concept « d’entreprise apprenante ». D’une part, la capacité d’expérimenter des offres et des nouvelles manières de faire à coût variable, sans investissement, est largement supportée par le cloud. D’autre part, le partage des informations à travers les réseaux et outils collaboratifs sont également massivement utilisés. Les offres SaaS dans ce domaine offrent toutes possibilités.

Conclusion

Ainsi, les entreprises en forte croissance s’appuient sur le Cloud, car il offre 5 propriétés supportant les pratiques de croissance des entreprises :

  • Elasticité: monter et descendre la capacité du SI à la demande
  • Scalabilité : pouvoir augmenter sans limite la capacité
  • Coût à la consommation : utiliser les actifs en coût variable
  • Déploiements et environnements à la demande : rénover les applications rapidement
  • Dernières technologies disponibles sans R&D : s’appuyer sur la R&D des opérateurs cloud

Biographie

Arnaud Fausse est Managing Director de PALO IT France. Auparavant, il a exercé pendant 13 ans au sein d’Octo Technology. Il fut associé, responsable Devops et directeur du pôle infrastucture et opérations de ce cabinet de conseil IT. Diplômé de l’École nationale supérieure de l’électronique et de ses applications (Ensea), Arnaud Fausse a également exercé des responsabilités au sein de départements techniques et de cybersécurité de l’agence Valtech et de l’industriel Schlumberger. Ce parcours lui a permis d’affûter son expertise du conseil et de la transformation numérique d’organisations, PME et grands groupes. Il anime également le Meetup « Exponential Organizations Paris ».

Pour retrouver l’article original sur le site d’Alliancy : http://cloud.alliancy.fr/contribution/bonnes-pratiques/quelle-relation-entre-le-cloud-et-la-croissance/

Share
Arnaud FAUSSE
Arnaud FAUSSE

125

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *