Best Practices Agiles : que retenir ? Lesquelles appliquer ?

A travers cet article, je vous partage mon retour d’expérience sur le développement Agile et vous résume quelles sont selon moi, les Best Practices à mettre en place au sein de vos projets. Bien sûr, n’oublions pas que l’Agilité relève des Sciences Humaines : à chacun ses préférences donc !

I Love Agile

Pratiques liées aux rôles

  • Vous êtes membre d’une équipe ? Soyez polyvalent et volontaire pour effectuer certaines tâches ! Les liens en seront d’autant plus renforcés.
  • Le Product Owner doit avoir des stories prêtes pour le début du Sprint : il est le détenteur de la vision du produit, il maîtrise donc le Métier et est capable de répondre aux questions de l’équipe technique.
  • Les Développeurs et le Scrum Master doivent être capables de s’engager mutuellement sans hésitation sur le Sprint Backlog.
  • Le Scrum Master doit être à l’écoute de son équipe et réactif face aux blocages et avoir la capacité de fluidifier le processus de développement. S’il est magicien avec de vrais pouvoirs, c’est encore mieux !
  • Le Product Owner doit être capable de revoir les priorités sans être influencé ou contraint par d’autres personnes. Il peut prioriser de manière individuelle ou collaborative avec d’autres personnes mais c’est lui qui prend la décision finale et qui est garant de la vision du produit.
  • Les membres de l’équipe de développement doivent, dès que possible :
    > se mettre d’accord sur les normes d’écriture du code, la refactorisation et les tests unitaires;
    > miser sur la simplicité du design;
    > mettre en place une plateforme d’intégration continue.

Pratiques liées aux sprints

  • Afin d’estimer au mieux les charges, n’hésitez pas à vous exprimer librement lors du Planning Poker, et ce quelque soit votre profil : mieux vaut se mettre d’accord dès le départ;
  • Préparer le Sprint en 2 étapes, une revue pendant le Sprint en cours (backlog refinement), et une revue au moment du Sprint planning.
    Le backlog refinement aide le Product Owner à finaliser ses stories en discutant avec l’équipe.
  • Seules les tâches complètement réalisées doivent être présentées lors des revues de Sprint;
  • Lors d’une rétrospective de Sprint, on inspecte l’itération précédente afin d’améliorer la suivante. Et on n’oublie pas toutes les précédentes car sinon, ça devient du loopingspectif !
  • Lever les problèmes en cours et identifier des volontaires grâce aux mêlées quotidiennes;
  • La règle d’or : le réprésentant du client doit être toujours disponible et joignable;
  • Mieux vaut ne pas ajouter une fonctionnalité imprévue à la volée, même si elle représente une bonne idée car elle peut retarder l’avancement prévu.

Pratiques liées à la documentation & l’ergonomie

  • Le Product Backlog doit rester “LA” référence des priorités : les emails soulignés en rouge ne sont pas censés redéfinir les priorités ! Il vaut mieux discuter avec le Product Owner des idées échangées dans les emails pour ni les ignorer, ni les oublier.
  • L’idéal est de faire évoluer l’équipe dans un espace ouvert (pas de séparation géographique) et d’éviter les concentrations en masse (car oui, 3 personnes par bureau, ca existe et ça ressemble aux jours où il n’y a plus assez de places à la cantine !). Si les membres de l’équipe sont éloignés géographiquement, tous les moyens de communication doivent être disponibles : chat, vidéo call, video conference, board dématérialisé, système de documentation collaboratif, etc.

Scrum Process

En conclusion

En résumé, les bonnes pratiques sont souvent liées à des facteurs humains et ergonomiques : elles visent à bien rappeler le rôle de chacun dans l’équipe du projet et à proposer une meilleure façon de collaborer. Chaque équipe a la possibilité de mettre en place ses propres pratiques dans un cadre Agile correspondant aux systèmes qualités de l’entreprise, aux contraintes techniques et légales, aux facteurs géographiques, aux RH. Elles concernent aussi l’environnement dans lequel évoluent l’équipe et le projet. En aval, plusieurs paramètres (vélocité, risques, etc.) sont à prendre en considération pour évaluer en temps réel leur impact et s’adapter avec Agilité aux changements imprévus.

Share
Yassin CHABEB
Yassin CHABEB

14328

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *